Tous les articles par Daniel

Une ceinture noire en récompense

Jean-Pierre Fischer est un spécialiste européen des Katas du style Shotokan. Il est 8e dan de Karaté et a passé sa ceinture noire en 1971, devant Maître Mochizuki. A propos de la ceinture noire, il a dit ceci : « La ceinture noire est le début de la pratique et de l’étude du Karaté. On doit préparer son 1er dan à partir du moment où l’on commence à s’entraîner au Karaté. Je déconseille de se présenter avec seulement deux mois de préparation spécifique. La façon de se présenter est importante : il y a des règles de respect pour le tatami et pour la personne avec qui l’on travaille. Si l’on est bien préparé, il ne devrait pas y avoir de problème, surtout que l’on prend en compte le stress des candidats. Il faut bien apprendre ses Katas et connaître la réglementation des passages de grades, c’est-à-dire le programme technique. »

Aurore Crochet, notre trésorière préférée, se retrouvera sans difficulté dans ces mots de Jean-Pierre Fisher. Elle qui, samedi 23 juin après-midi, a vu son travail récompensé d’une ceinture noire 1er Dan bien méritée. Bravo Aurore ! Et… bravo Fabien 😉

Succès renouvelé pour la self-défense

Le stage de self-défense de dimanche a été un succès en rassemblant plus de 20 personnes à l’heure habituelle de la messe. Sur les indications et conseils de Jean-Claude Lavialle, CN 4e Dan de karaté, tous ont découvert de premières techniques de self-défense à mettre en pratique dans des situations très variées. Toutes celles-ci restent toutefois à travailler pour relever d’un réflexe efficace et dissuasif en situation d’agression ou d’atteinte à la personne. C’est ainsi que l’offre du KAM-Volvic va s’enrichir d’un cours hebdomadaire de self-défense dont les détails d’organisation restent à arrêter à la lecture notamment d’un sondage effectué à l’issue du stage. Rendez-vous donc dans ces colonnes très prochainement. Merci encore à vous qui avez répondu présents ce matin et… à bientôt!

Le Body Karaté a réussi son entrée

img_0716C’est dans une salle surchauffée par l’effort que la trentaine de curieuses devenues intéressées, on ose le croire, s’est retrouvée au terme de la première séance de Body Karaté de cette nouvelle saison. Cette nouvelle discipline axée sur la dépense physique au rythme d’une musique moderne, entraînante et dynamique, se propose de rendre l’effort sportif simplement plaisant et motivant.

Et c’est bien de la satisfaction que l’on pouvait lire sur les visages tout au long des exercices proposés par Barbara Eynard, img_0738CN 2e Dan et titulaire d’un certificat fédéral de la discipline. Une fois reposées, les unes partageaient leur ressenti d’une bien saine fatigue, les autres leur crainte de lendemains peut-être douloureux par manque de pratique régulière. Toutes se retrouvaient autour de mêmes sentiments de satisfaction, de bien-être et de fierté d’avoir assuré jusqu’au bout. Bravo à toutes !

Un clin d’œil à David, notre secrétaire, qui s’est ajouté à l’effectif pour chercher à ressentir les bienfaits d’une discipline qui ne s’offre pas qu’aux femmes, qu’on se le dise. D’ailleurs David, tu leur dis quoi à ces messieurs ?

Le KAM-Volvic à l’école

TAPC’est dans le cadre des activités périscolaires qui accompagnent la réforme des rythmes scolaires depuis la rentrée 2014 que Fabien Barret, CN 4e Dan, est intervenu à l’école primaire Gustave Roghi les vendredis en mi-journée du dernier trimestre de cette saison 2015-2016. C’était là une occasion bien précieuse d’approcher de jeunes enfants pour leur faire découvrir un art martial, le karaté. Et le fait est que cela a beaucoup plu. Pourvu que nous les retrouvions aux portes du Dojo dès septembre prochain…

Pongistes et karatékas sur le tatami

Quel est le rapport entre un pongiste et un karatéka ? La question elle-même paraît saugrenue. L’idée a pourtant fait son chemin dans les cerveaux torturés de Philippe Joyeux, joueur de l’Asttre qui s’occupe des débutants, et de Fabien Barret du KAM-Volvic. Pour pouvoir y répondre rien de tel que l’expérience en situation réelle. Après avoir plutôt bien retourné la petite balle en celluloïd orange sur les tables du gymnase du Parc des fêtes, les karatékas ont initié les pongistes aux subtilités du mawashi geri. À bien y observer, il y a quelques points communs entre les deux disciplines : le déplacement avec des petits pas jambes fléchies, la vivacité et l’engagement au moment de la frappe et la maîtrise d’une technique à force de répétitions à l’entraînement. Une expérience appréciée de tous et qui mérite d’être renouvelée.

Dominique Hogard, pongiste et correspondant La Montagne

2016-07-13_224332

 

Stéphane réussit son évasion

03-00-32Il avait dit qu’il le ferait, il a fait ce qu’il avait dit. 175e sur 1395 arrivés, 151e homme et 28e de sa catégorie 35-39 ans. Chapeau Stéphane ! Ce sont tes parrains et complices qui peuvent être fiers, leur confiance est ici de bien belle façon récompensée. Le KAM-Volvic est fier de toi. Bravo !

Le vainqueur est Joe Maloy, professionnel, en 02:05:44. Le second, est à 11 secondes. La première femme, Holly Lawrence, profesionnelle elle aussi, termine en 02:20:53.

003000030001